L’ »Art et Style » de l’artiste-peintre marocain Abdelfettah Jabri à l’affiche à Dar Al-Maghrib à Montréal

L’ »Art et Style » de l’artiste-peintre marocain Abdelfettah Jabri à l’affiche à Dar Al-Maghrib à Montréal
Print Friendly

L’ »Art et Style » de l’artiste-peintre marocain Abdelfettah Jabri à l’affiche à Dar Al-Maghrib à Montréal

Montréal, 07/04/2017 (MAP)- Le vernissage de l’exposition d’art plastique « Art et Style » de l’artiste-peintre marocain Abdelfettah Jabri a eu lieu, jeudi soir, au centre culturel marocain « Dar Al-Maghrib » à Montréal.

L’exposition, qui se poursuit jusqu’au 30 avril, propose aux passionnés d’art de découvrir une trentaine d’oeuvres picturales à travers lesquelles M. Jabri entraîne le public dans un superbe voyage par le biais de portraits, de scènes et de lieux représentant les différentes régions et paysages féeriques du Maroc, sa culture authentique, ses arts traditionnels et ses chants folkloriques entre autres, un univers pictural hautement coloré où les émotions, le rêve et la beauté trouvent leur place.

Frappées du sceau de la splendeur grâce aux diverses techniques, formes et couleurs vives et joyeuses que M. Jabri parvient à agencer de façon harmonieuse sur ses toiles, ces dernières sont aussi une invitation aux amateurs d’art pour la redécouverte de la beauté du Royaume et un véritable hommage à plusieurs de ses endroits et lieux chargés d’histoires et de symboles ainsi qu’à la richesse du patrimoine multiculturel du pays, immortalisés par les coups de pinceau de cet artiste plasticien singulier et passionné.

Si plusieurs des œuvres exposées par M. Jabri, qui appartient à l’école « néo-réaliste », une tendance artistique du XXème siècle, illustrent par exemple la ville de « Marrakech » et sa mosquée de la « Koutoubia », la place emblématique « Jamaa El Fna », les « Ruelles de Chaouen », les « Oasis », les « Kasbahs », les « paysages de Tinghir », « la côte de Tanger », ou la « cascade d’Agdz », d’autres rappellent au public les chants de « Gnawa » ou de la « Troupe de Zagora », ou l’art de la « Fantasia ».

« L’oeuvre de Abdelfettah Jabri propose une ouverture sur une image à la fois concrète, matérielle, imaginaire et mentale », commente à ce propos l’écrivaine Khadija Madani Alaoui.

« Les toiles de Abdelfettah sont généreuses, habitées, animées d’une expressivité vitale en puissance de devenir. Jabri nous offre dans ses œuvres des plans relevant de notre patrimoine national et des mouvements de formes qui reflètent des lignes et des transparences de la couleur et des volumes, il a le sens d’attirer l’attention du public sur des choses de manière aussi réaliste que possible », écrit Mme Alaoui dans une note de présentation de l’oeuvre de M. Jabri.

De son côté, M. Jabri a affirmé dans une déclaration à la MAP que cette exposition, la 3ème à être organisée à Montréal, vise à mettre en relief les arts plastiques marocains et à les promouvoir au Canada, ajoutant que ses toiles représentent une œuvre picturale moderne et exprimant « Joie, Chants et Couleurs », trois mots qui ont constitué le thème central sous lequel ont été initiées certaines de ses expositions.

Veillant toujours à célébrer le Royaume, il a expliqué qu’il œuvre à travers ses créations à souligner que « le Maroc n’est pas abstrait », un autre thème qu’il avait choisi lors de la tenue d’expositions antérieures.

« Je n’aime pas présenter des œuvres abstraites car les Occidentaux connaissent bien l’art abstrait, alors il vaut mieux présenter au public étranger des tableaux qui représentent la civilisation du Maroc, son histoire, sa culture, son authenticité et ses habitants », a déclaré M. Jabri, qui s’est dit toujours en quête d’inspiration, de nouvelles lumières et de couleurs.

« A travers mes toiles, j’essaie toujours de montrer la richesse des paysages, de la nature et du patrimoine culturel de mon pays », a-t-il poursuivi, soutenant que l’artiste, tout en étant un créateur, est également un ambassadeur de son pays à l’étranger à travers son art, qui est très représentatif de l’identité et de la culture de son pays.

Né à Meknès en 1953, Abdelfettah Jabri a présenté en 1968 sa première exposition personnelle individuelle alors qu’il était âgé de 15 ans.

Ancien secrétaire général de l’Association nationale des artistes plasticiens « ANAP », il est aussi membre fondateur et ancien secrétaire général adjoint de l’Union marocaine des associations des artistes plasticiens « UMAAP » et membre fondateur du syndicat des Artistes plasticiens du Maroc.

Diplômé de l’enseignement supérieur des Beaux-Arts (Liège en Belgique), M. Jabri est titulaire également d’un certificat universitaire des études littéraires (section : Arts et Lettres). Il était également professeur d’arts plastiques de 1981 jusqu’à 2005.(MAP)

MAP 071408 GMT Avril 2017

© MAP-Tous droits réservés

Curieux ?

Découvrez comment, où et quand nous adorons. Nous espérons vous voir bientôt!!